printUse ctrl + p to print the page

Orientation contextuelle

Nous avons besoin d’une capacité à comprendre et à rester connecté aux constantes évolutions du contexte, aux réalités de terrain dans lequel les interventions de développement ont lieu ; être au courant des dynamiques passées, présentes et des tendances avenir. Cela implique d’avoir à la fois une certaine attitude (être vigilant, alerte) ainsi que des fonctions spécifiques (dans l’organisation) qui sont en mesure de capter les signaux pertinents sur ce qui se passe et va se passer dans le contexte de l'initiative. Cela inclut une compréhension de l'environnement plus large dans lequel l'initiative a lieu, même si cette initiative en est éloignée, car cet environnement plus large peut affecter les conditions que l'initiative devra prendre en compte.

« Rester connecté» ne prendra son sens que si les informations sont réutilisées dans l'orientation stratégique pour une prise de décision adaptative. Les initiatives de développement ne fonctionnent pas en vase clos, mais il existe une interaction constante entre les personnes au sein de l'initiative de développement et avec l'environnement externe. Alors qu'une analyse de situation peut avoir fourni une base solide pour la conception d'une initiative de développement, la situation peut changer en raison des influences extérieures. Les dynamiques internes et externes spécifiques/ pertinentes par rapport à la situation doivent être surveillées afin d'adapter l'initiative de développement si besoin est. Le suivi-évaluation doit être chargé de cette fonction, ce qui en fait un mécanisme stratégique qui dépasse la simple évaluation des réalisations et des résultats. Il nous permet de «naviguer la complexité» avec plus de succès et nous permet d'en apprendre davantage sur ce qui est impliqué dans les processus de développement réussis.