printUse ctrl + p to print the page

Système d'information géographique (SIG)

But de l’outil
Un SIG aide à analyser des informations complexes recueillies par d'autres méthodes, car les diverses couches thématiques de données spatiales (ex : répartition des forêts, densité démographique ou mêmes activités de planification communautaires) peuvent être superposées en vue d'examiner plus facilement les rapports entre les divers thèmes.


Quand utiliser cet outil
Ce peut être un puissant outil de communication et de promotion. Il peut également servir à simuler la conception éventuelle des projets. Ce processus se fait tout au long du projet de suivi et évaluation.

Difficulté d’utilisation
Facile – modérée – pour personnes expérimentées/facilitateurs
Il s'agit d'une méthode basée sur une technologie onéreuse qui nécessite une formation.

Avantages
Le SIG peut présenter des données de suivi-évaluation d'une grande précision. Le recours à la technologie SIG peut produire des cartes représentant une diversité de thèmes, associant des données quantitatives et qualitatives.

Exemple *


Inconvénients à prendre en compte

  • La technologie SIG a été critiquée pour son approche quantitative, systématique, nécessitant des experts et une technologie de pointe, qui établit une distance entre les acteurs locaux et l'ensemble du processus de recherche et de prise des décisions.
  • Si elle est bien organisée, le SIG peut devenir plus participative en incluant les acteurs à la base dans le processus de collecte des données, en leur présentant les images pour en discuter avec eux et les aider à prendre leurs décisions quant à la gestion de leurs activités. Diverses méthodes participatives (ex : l’animation de groupes ou la cartographie participatives) peuvent être utilisées pour recueillir ces données. Cependant il peut toujours y avoir une perte de détails lorsqu'on tente d'introduire des renseignements de nature descriptive dans un programme SIG. Un SIG ne peut pas toujours représenter adéquatement l'information qualitative, telle que les explications sociales, économiques et environnementales d'un problème obtenues à l'échelle du village.
  • Elle ne doit être choisie que si le projet peut en justifier le coût et dispose des compétences requises pour utiliser la technologie nécessaire.

Description de l’outil

Utiliser un système d'information géographique (SIG) informatisé qui représente les coordonnées géographiques très précises sur une carte, en incluant des informations sur l'évolution des indicateurs géographiques, sociaux ou agricoles.


Etapes dans l’utilisation de l’outil

  1. Décidez le degré de précision pour chaque aspect à étudier. La technologie du SIG étant très cher, il n’est pas nécessaire d'investir pour chaque aspect.
  2. Trouvez des images de la zone à étudier pour avoir une carte de base. Ces cartes SIG sont souvent disponibles auprès du gouvernement et d'autres institutions, sinon réfléchissez au temps et aux ressources à investir dans la production de votre propre carte de base.
  3. Après avoir décidé des indicateurs pour le suivi par d'autres méthodes, recueillez des données sur ces indicateurs et créez un système de codage numérique pour les représenter de façon qualitative (le format SIG ne reconnaît que les données numérisées).
  4. Organisez l'information en utilisant les logiciels SIG (par exemple MAPINFO, ARCVIEW, IDRISI, etc.). Un GPS peut être utile pour la précision.
  5. Présentez l'image obtenue à la communauté pour obtenir des corrections/informations complémentaires et ajouter ses contributions.
  6. Répétez le processus périodiquement et assemblez les cartes pour des comparaisons. Discutez des changements qui apparaissent, de leurs causes et de ce qui pourrait subvenir si l'on ne prend aucune mesure, ou de ce qui arrivera si l'on prend les mesures appropriées. Chaque nouvelle série d'images fait l'objet d'une nouvelle discussion.

 

Sources et lectures complémentaires

Guide pratique de suivi-évaluation des projets de développement rural FIDA 2003
*Communauté de Communes d'Erdre et Gesvres (2005) Système d'Information Géographique (SIG)