printUse ctrl + p to print the page

Roue de suivi-évaluation

But de l’outil
La roue de suivi-évaluation (ou toile d'araignée) fournit un moyen visuel de représenter les résultats d'indicateurs choisis pour une étude de cas.

Quand utiliser cet outil
Cet outil peut être utilisé tout au long du suivi-évaluation.

Difficulté d’utilisation
Facile – modérée – pour personnes expérimentées/facilitateurs

Avantages
Illustration permettant de comparer le niveau (score) des indicateurs (ou critères) choisis d'un rapide coup d'oeil.

Inconvénients à prendre en compte
Cette illustration ne permet pas de donner des mesures précises mais seulement un aperçu général.

Pour une question de visibilité, peu de critères doivent être placés sur la roue.

Une échelle de points de 1 à 3, permet de parvenir à un consensus général plus facilement, mais la réponse ne pourra alors servir que d'indication extrêmement générale.

La roue ne permet pas de visualier l'évolution de la situation dans le temps sauf si un effort de superposition ou d'utilisation des critères en spécifiant l'année est fait.

Description de l’outil
Fournir un indice visuel permettant de comparer la question dont on assure le suivi ou l'évaluation par rapport à son idéal, ou de comparer plusieurs sites de suivi entre eux, et de déterminer leur évolution au cours du temps. Cette méthode peut également être utilisée pour mesurer comment un projet atteint son public cible, comment évoluent les capacités d'une organisation au fil du temps, etc

L'évolution de l'opinion moyenne ou des points par indicateur sert de point de départ à une discussion sur les raisons pour lesquelles le changement a eu lieu

Exemple

Figure - Comparaison de deux toiles d'araignée représentant les capacités de deux organisations au Népal à un moment donné*

Etapes dans l’utilisation de l’outil

  1. Soyez sûr(e) que le sujet de l'évaluation est bien clair pour tous. Par exemple, l'idée de "capacité d'une organisation" (voir la figure ci-dessus) doit être très claire et comprise par tous les participants.
  2. Les participants doivent se mettre d'accord sur les indicateurs à utiliser pour évaluer le sujet. Pour cela, vous pouvez procéder à un "brainstorming".
  3. L'ensemble des indicateurs (indiqués par mots ou symboles) sélectionnés est positionné sous forme de roue, dont chaque indicateur est un "rayon". Les rayons sont équidistants les uns des autres.
  4. Les participants doivent ensuite se mettre d'accord sur la manière de classer les indicateurs - de 0, c'est-à-dire du niveau le plus bas, à 100 (ou à 25, 10, etc.), c'est-à-dire le niveau le plus élevé.  Du moment que tous les rayons de la roue sont les mêmes, le 0 peut être situé sur la circonférence extérieure de la roue et le 100 se situe au centre, ou l'inverse..
  5. Lorsque la roue est complète, donnez un score à chaque indicateur. Lorsque le travail est en groupe, décidez ensemble sur le score final (ou sur un chiffre moyen). Indiquez le point du rayon correspondant au score final donné. Puis reliez tous les scores, qui sont marqués sous forme de points sur les rayons, pour obtenir ce qui finit par ressembler à une toile d'araignée. Cet outil permet d’avoir un aperçu rapide des points faibles et des points forts principaux.
    NB :Les aspects les plus faibles de la question examinée sont ceux qui ont obtenu les scores les plus proches de 0.
  6. Les roues produites auparavant peuvent être réexaminées aux sessions de suivi ultérieures afin de comparer l'évolution de la situation au fil du temps.

Sources et lectures complémentaires

* Pederson, L.M. 1997. Monitoring Community Group's Capacities: A Pilot Project in Syangja and Mahottari Districts. Katmandou: CARE Népal
Guide pratique de suivi-évaluation des projets de développement rural FIDA 2003